Masques de terreur à Lanmeur: Un Halloween meurtrier en Bretagne (Enquêtes & Suspense) par Michel Courat

Masques de terreur à Lanmeur: Un Halloween meurtrier en Bretagne (Enquêtes & Suspense)

Titre de livre: Masques de terreur à Lanmeur: Un Halloween meurtrier en Bretagne (Enquêtes & Suspense)

Éditeur: Editions Alain Bargain

Auteur: Michel Courat


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Michel Courat avec Masques de terreur à Lanmeur: Un Halloween meurtrier en Bretagne (Enquêtes & Suspense)

Livres connexes

Entre manipulations et faux-semblants, où la vérité se cache-t-elle ?

À Lanmeur, petit bourg de Bretagne-Nord, la Terreur règne depuis une série de meurtres sauvages commis le soir d’Halloween. Grâce aux nombreux témoins, les assassins, bien connus du commandant Roche chargé de l’enquête, sont vite identifiés. Pourtant, malgré la multiplication des barrages et des contrôles, rien n’y fait, les suspects restent introuvables, alors que la liste des victimes s’allonge. Dans les rues, les gens n’ont maintenant plus qu’une peur : rencontrer Laure Saint-Donge, la “belle” LSD, et ses deux amis, Tanguy et Isabelle.
Et si le “Diable” manipulait tout ce beau monde ? Et si la Terreur portait un masque…

Dans ce polar breton, Michel Courat donne une nouvelle énigme à élucider à son personnage fétiche, Laure Saint-Donge.

EXTRAIT

Monsieur Lestoc ouvre le battant, tandis que sa femme arrive juste dans le hall d’entrée. Surprise, ce n’est pas un groupe d’enfants qui se tient sur le seuil, mais une sorcière avec son chapeau pointu, sa cape et ses cheveux raides et noirs. Malgré son visage barbouillé de suie, un détail frappe le directeur de la banque, un détail qu’il attribue bien vite aux déguisements d’épouvante d’Halloween. Mais il n’a pas le temps de s’en étonner davantage, la sorcière, d’une voix ouvertement outrancière, lui demande d’un ton ferme :
— Monsieur Lestoc ?
— Oui !
La réponse est brève, le geste de la sorcière n’en est que plus rapide. Sa main droite se dégage prestement de sa cape et plante, d’un coup sec, une longue lame de poignard entre les côtes du dénommé Jean-Émile qui n’ajoute rien à ce dialogue très bref, si ce n’est un «Wouf ! » de surprise et de souffrance bien compréhensible.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Editions Bargain, le succès du polar breton. – Ouest France

À PROPOS DE L'AUTEUR

Si, pour des raisons professionnelles, Michel Courat vit actuellement en Belgique, après 9 ans passés en Angleterre, ce vétérinaire a laissé son cœur dans le Trégor. Amoureux de Locquirec depuis toujours, il y a exercé pendant des années avant de partir s'occuper de protection animale à l'étranger. Mais il revient dans "sa" Bretagne aussi souvent que possible, et c'est là qu'il a écrit Ça meurt sec à Locquirec, son premier roman policier.